jeudi 11 février 2010

La (presque) première parparine de la Toile

Cela vous est-il arrivé de ne pas trouver sur le web un mot que vous employez pourtant couramment? Peut-être aux débuts d'internet était-ce plus fréquent mais au jour d'aujourd'hui, avec ses milliards de milliards de pages et ses moteurs de recherche ultra-performants, la probabilité de n'en trouver aucune contenant un mot de base de votre vocabulaire (un mot de votre "VOB" ou vocabulaire orthographique de base) doit être nulle.
Et pourtant, il m'est arrivé l'autre jour quelque chose d'extraordinaire prouvant qu'on en est encore aux balbutiements du Web.
Alors que je venais de dépoussiérer mes skis stockés deux ans dans le garage et d'enlever les honteuses parparines que les araignées avaient eu tout le temps de tisser entre chacune des spatules, en les tendant à mon ami farteur, je prononçai le mot "parparine" et récoltai un regard interrogatif.


Je fis une rapide recherche sur google: zéro résultats:
 
Sur wikipedia, on me suggérait parpaing!

Sur exalead, ils pensaient à paracrine (?):

Je me dis alors qu'il faudrait combler cette cyberlacune.
Ainsi donc, après consultation de sources sûres, "parparine" ou "parparino" est une variante riézoise voire bas-alpine (04) du provençal "papalino" ou "paparino" signifiant "papeline, popeline, étoffe mince et claire que l'on fabriquait primitivement à Avignon ; toile d'araignée, petit nuage" d'après le dictionnaire de Mistral provençal/français Lou Tresor dou Felibrige. Personnellement, je ne connais que l'acception "toile d'araignée" pour "parparine".
Pourquoi ce R par rapport au provençal majoritaire ? Ce R ajouté est une belle manière de faire entendre que le premier a est long et le deuxième court (une autre manière est la "transformation" du a en e muet, comme dans "papeline"...). Il est euphonique, varié et voyageur grâce à des associations poétiques: Tartarin, de Tarascon, voire Barbarine, rocher de la Suisse saxonne.



 Barbarine avec parparine
 


Rectificatif: une recherche aujourd'hui (11-02-2010) sur yahoo.fr a fait apparaître 2 réponses dont une pertinente! Le mot a été employé et défini au cours d'un forum de cuisine (http://www.marmiton.org/communaute/) ! par "annedu04" en 2007. Vive la cuisine, les forums féminins et longue vive aux parparines!

nandou
de Annedu04 le 05/07/2007 à 19:24 Alerter !
Par chez moi on dit "paRparine" pour la toile d'araignée mais le vrai mot provençal c'est "paparine".

C'est vrai que c'est joli comme sonorité, surtout avé l'assen ! :-))

 




Aucun commentaire:

Citation du jour